92150 Suresnes
06 16 98 47 97
Valerie TABET
Psycho-Energéticienne-Thérapeute
Spécialisée dans la gestion des émotions
92150 Suresnes
 
 
06 16 98 47 97

Pourquoi il ne faut pas critiquer …

« Dans les interactions avec ton prochain, tu as un choix très simple :le trouver innocent, ou le trouver coupable.

Ce choix s’offre à toi encore et encore, chaque jour, chaque heure, chaque moment.

Pensée après pensée, tu emprisonnes ton prochain ou bien tu le libères. Et suivant la manière dont tu choisis de le traiter, tu émets le même jugement sur toi-même. » Paul FERRINI.

La critique est une basse vibration, car c’est une énergie négative qu’il faut éviter d’envoyer :

Replacer votre vie dans la perspective du Karma :vous êtes sur terre pour vivre vos passions, faire l’expérience, de Qui Vous êtes, et pour faire grandir votre âme.

Puisque vous êtes sur cette planète pour évoluer, vous conviendrez que vous n’êtes pas parfait, alors pourquoi critiquer les autres ?

Eux aussi tentent tant bien que mal d’évoluer, avec les moyens à leur disposition.

Soyez indulgent avec les personnes que vous pourriez considérer comme « moins avancées » que vous, car il fut un temps, vous avez été à leur place…ou alors vous le serez à un moment de toute façon.

Si vous prenez conscience que vous êtes en train de critiquer l’autre, vous vous apercevrez que ce n’est pas lui que vous condamnez.

En réalité, c’est cette partie de vous-même dont vous avez honte et que vous ne voulez pas reconnaître.

Percevoir l’imperfection dans votre prochain ne peut vous permettre de vous sentir mieux, parce que d’un côté vous aggravez votre sentiment d’indignité et de l’autre vous fabriquez de basses vibrations qui vont vous revenir comme un boomerang, et vous suivre comme un nuage d’énergie poisseuse.

A vous de choisir vos vibrations !

 


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.